Skip to main content

Les hivers scandinaves représentent sans doute les conditions les plus extrêmes rencontrées par nos clients Roto d’Europe occidentale. Ces périodes prolongées de grand froid ne sont que l’un des nombreux environnements auxquels nos ferrures doivent pouvoir faire face, sans impact sur leur fonctionnalité et leur résistance à la corrosion.

Pour évaluer les performances à long terme de nos produits, nous appliquons un test spécialisé mis au point par les ingénieurs de Roto. Quelques explications.

Heures de brouillard salin

Dans le secteur, les ferrures sont souvent commercialisées en fonction du nombre d’heures de résistance au test de brouillard salin. En effet, la seule norme sectorielle de résistance à la corrosion des ferrures de fenêtres est EN1670, qui définit une série de tests sur les composants dans un environnement de brouillard salin neutre dans un local fermé.

Le niveau le plus élevé possible, Classe 5, correspond à 480 heures. Au terme de la procédure, le métal de base des ferrures ne doit présenter aucun signe de corrosion.

Exceptions au test

Un certain nombre de composants ne sont toutefois pas couverts par cette norme : les rivets, boulons et composants coulissants, par exemple, ne sont pas évalués, de sorte que le test peut être réussi même s’ils se corrodent.

En outre, le test standard ne tient pas compte des différentes conditions environnementales telles que l’humidité élevée, les températures extrêmes et les changements de température rapides. Tous ces facteurs peuvent avoir un impact sur la résistance à la corrosion du revêtement de surface.

C’est pourquoi, même si notre gamme de produits répond aisément aux exigences de la norme EN 1670, nous devons pousser nos essais plus loin afin de démontrer leur durabilité dans le monde réel. Et il ne suffit pas d’ajouter des heures au test du brouillard salin.

Extrêmes mondiaux

Les ferrures Roto sont vendues sur tous les continents et doivent donc être capables de résister aux conditions environnementales les plus extrêmes du monde entier, depuis le froid glacial de Sibérie jusqu’au soleil de plomb de Dubaï.

C’est pourquoi nos ingénieurs ont mis au point un test spécial « climat changeant ». Cette procédure associe les effets d’une brume saline corrosive à des fluctuations de température.

Elle couvre toutes les conditions climatiques. Ce test reproduit des températures allant du froid polaire à la chaleur des déserts arides, avec différents taux d’humidité.

Couverture intégrale

L’objectif consiste à s’assurer que tous les composants matériels, même ceux qui ne sont pas évalués dans le cadre de la norme EN 1670, sont capables de résister à ces conditions. Nous savons ainsi que nos ferrures sont largement capables de résister aux pires hivers de Finlande, de Norvège ou de Suède.

Le test « climat changeant » a joué un rôle important dans la recherche et le développement de notre revêtement de surface RotoSil Level 6, qui est aujourd’hui le revêtement standard de toutes les nouvelles gammes Roto.

Lorsque vous optez pour des ferrures Roto, vous avez la certitude qu’elles ont subi les essais les plus stricts et les plus réalistes en matière de résistance à la corrosion à long terme.

Télécharger plus d’informations sur Roto Surfaces

Veuillez remplir vos coordonnées ci-dessous et nous vous enverrons la brochure.

En remplissant et en soumettant le formulaire ci-dessous vous acceptez notre politique de confidentialité.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]